Fairy Tail RPG

Forum RPG de Fairy Tail
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Fairy Tail  

Partagez | 
 

 Rencontre fortuite en pleine capitale | PV. Shin Kotsuki

Aller en bas 
AuteurMessage
Mirajane Strauss

avatar

Féminin
Messages : 7
Date de naissance : 24/06/1914
Age : 104

Informations
Niveau: 5
Joyaux:
150/5000  (150/5000)
Magie:

MessageSujet: Rencontre fortuite en pleine capitale | PV. Shin Kotsuki   Mar 2 Sep - 19:34

Une belle journée débutait et le soleil commençait déjà à taper fort sur la grande ville qu'était Magnolia tandis que la chaleur était au rendez-vous, même en cette heure assez peu avancée de la journée. Dans la guilde de Fairy Tail, Mirajane s'affairait déjà derrière son bar à servir ses camarades et à valider les missions qui étaient prises. Par ailleurs, depuis un certain moment déjà, cette partie était très active au sein de la guilde. Cela coïncidait avec l'apparition de Novalia et Cygnus Cantico, qui avaient l'intention de faire résonner le glas d'un monde nouveau, ainsi qu'avec la mort de Jellal Fernandes. Ces deux événements avaient secoué Earthland et avec l'état d'urgence qui fut mis en place les missions affluèrent comme jamais auparavant, notamment à cause de l'apparition massive de guildes noires. La guilde était beaucoup moins bruyante qu'avant cette catastrophe même si la bonne humeur était toujours de mise, bien heureusement. La barmaid devait quelque fois céder sa place pour partir elle-même en mission, souvent des S-quest importantes que Makarov requérait parfois, telles que la collecte d'informations ou le fait de devoir s'occuper de guildes noires mineures, seule ou accompagnée d'un mage puissant de la guilde. En bref, tout le monde devait faire de son mieux pour lutter contre le crime et Novalia. Tandis qu'elle observait de loin la team de Natsu se lancer sur une piste de Cygnus Cantico, eux-mêmes n'ayant que peu de répit, plus particulièrement Erza depuis qu'elle avait croisé la route de Novalia, elle fut interpellée par Makarov. Ce dernier l'invita dans son bureau pour lui parler à l'abri des regards et des oreilles indiscrètes, signe qu'il devait lui communiquer quelque chose d'important. Le maître de Fairy Tail lui fit comprendre qu'elle devait impérativement se rendre à Crocus, la capitale de Fiore, pour récupérer une missive des mains de la princesse Hisui elle-même. Etant donné qu'il lui faudrait être discrète, Mirajane s'y rendrait seule. Puisque la blanche faisait partie des meilleurs éléments de cette guilde, ce ne serait pas très compliqué pour elle, bien que la mission restait d'une haute importance et qu'elle ne pouvait pas échouer.

« Sois prudente surtout, tu pourrais bien te retrouver nez à nez avec des mages noirs qui pourraient te barrer la route, Mira. »

La concernée affichait une mine sérieuse, dénuée de ce sourire énigmatique qu'elle avait toujours eu pour habitude d'arborer, signe de sa bonne humeur constante. Acquiescant du chef, elle approuva les propos de son maître avant de quitter son bureau, pensive quant aux préparatifs à venir de sa mission. Il lui faudrait réellement être discrète, mais à part ça, ça ne devrait pas poser de souci, et si elle devait se battre elle le ferait sans hésiter. En train, elle ne devrait mettre que quelques heures pour se rendre à Crocus, arrivant ainsi en fin d'après-midi.

Franchissant les portes de la capitale, Mirajane s'avança, vêtue d'une robe beaucoup moins ample et plus sombre que celles qu'elle portait à l'accoutumée, sous une longue cape de la même couleur. Une capuche recouvrait sa tête, laissant seulement entrevoir le fin minois de la demoiselle ainsi que quelques mèches blanches qui en dépassaient. La demoiselle avait judicieusement choisie son accoutrement, car si tantôt dans la journée le soleil recouvrait Fiore de son manteau de chaleur, il avait désormais laissé sa place à une pluie à la fois fine et battante, rendant les rues bien moins occupées par les passants qui y circulaient plus tôt. Le crépuscule tombait également doucement, mais sûrement sur la capitale, et cela forcerait sans doute Mirajane à se trouver un hôtel si elle n'avait pas envie de passer sa nuit dans le froid. La Strauss s'avançait tranquillement dans les rues, pensive quant aux événements des derniers mois. Relater tout ceci mettait un voile sombre sur son cœur tandis qu'elle pris une mine plus triste. Cependant, elle ne fit pas attention et très vite, elle fonça bien malgré elle dans un passant manifestement rester planté en plein milieu du chemin. Se relevant, elle s'excusa, puis continua sa route, mais sa « victime » ne sembla pas l'entendre de cette oreille. Ne possédant, tout du moins, pas encore la faculté de voir dans son dos, elle ne vit pas l'homme qu'elle avait bousculé sortir un couteau de sa poche pour tenter de le lui planter dans le dos. D'un réflexe agil, bien plus rapide que son opposant, elle se baissa, avant de se retourner pour saisir d'une main celle de son agresseur, lui faisant ainsi lâcher prise sur son arme blanche.

La simple altercation entre les deux personnes n'alerta aucunement celles qui passaient par là, tout simplement parce qu'il n'y avait qu'elle et lui dans cette ruelle déjà assombri par la nuit. Ce dernier n'eut pas le temps de réagir et ne vit pas arriver le coup de pied bien placé de la blanche, directement dans la mâchoire, le faisant ainsi tomber au sol. Le choc lui fit perdre connaissance, mais la manipulatrice du Satan Soul se doutait bien que très vite, d'autres lui succèderait. Devrait-elle utiliser son Take Over ? Si ils étaient aussi puissants que celui qu'elle venait de défaire, sa maîtrise du corps-à-corps suffirait sans doute. Mais Mirajane n'allait pas non plus penser de manière aussi naïve que sa mission se ferait sans accrocs. Un bruit de pas vifs se fit entendre sur les toits au-dessus d'elle, et très vite de nombreux mages noirs l'assaillirent, l'obligeant à se déchaîner sur eux. Sa cape et sa robe sombres laissèrent très vite place à son Satan Soul sous sa forme habituelle. Rapidement, la blanche put défaire une dizaine de mages sans avoir à user de ses sorts. Le sourire qui avait étiré ses lèvres lorsqu'elle constata prendre le dessus s'effaça cependant bien vite tandis qu'elle s'en prenait aux cinq derniers. Alors qu'elle avançait sa griffe vers l'un d'eux pour assener un coup, elle fut arrêtée en plein élan, et vit avec effroi que sa main reprenait son apparence d'origine, ainsi que tout son bras. Bientôt, elle perdit ses ailes, ses cheveux couleur neige retombèrent sur ses épaules et son justaucorps bordeaux laissa sa place à sa robe noire.

Son Satan Soul avait été terrassé. Il était tout simplement impuissant face à ses opposants. Une magie qui pouvait annuler la sienne ? N'était-ce pas là la preuve que cette agression avait été préméditée dans le but de la mettre hors d'état de nuire ? L'ennemi était donc parfaitement au courant de sa mission et semblait avoir déjà dix longueurs d'avance sur elle. La blanche tenta tout de même de taper sur ses ennemis au corps-à-corps, mais à cinq contre un l'issue du combat était déjà connue. Bientôt, elle fut bloquée par ses opposants dont elle ne pouvait connaître l'identité en raison des capuches et capes noires qui les recouvraient, tandis qu'elle était complètement à leur merci. Et maintenant ? Qu'allait-il lui arriver ? Même une escorte avec elle n'aurait été d'aucune utilité si son adversaire était réellement en mesure d'annihiler les autres magies. Mais pouvait-il réellement en annuler plusieurs à la fois ? Mirajane en doutait fortement, sa magie était bien puissante à elle seule, il ne pourrait certainement pas se concentrer sur une autre à la fois. La sueur mêlée à la pluie coula sur ses tempes mises à nue, alors que sa robe commençait à devenir trempée. Elle finirait soit tuée par ces mages noirs, soit tuée par le froid. Quelle ironie. En pleine capitale, en pleine nuit, en pleine rue déserte, seule. La blanche tenta de se débattre alors qu'une lame s'approchait de sa gorge. Était-ce vraiment la fin pour elle ?

| 81 lignes. |

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shin Kotsuki
Admin
avatar

Masculin
Messages : 61

Informations
Niveau: 5
Joyaux:
100/5000  (100/5000)
Magie: Gigantisme

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite en pleine capitale | PV. Shin Kotsuki   Sam 13 Sep - 13:54

Une belle journée, voila ce qu'il s'annonçait pour aujourd'hui. Shin s'ennuyait un petit peu à Quattro. Faut dire que tout le monde était parti soit à la taverne soit en mission, et le reste était encore en train de dormir. Passé dans le bâtiment principal, le garçon aperçut Golmine dans un coin qui semblait penser à quelque chose. Pensant qu'il devait penser aux dates des examens de rang S de la guilde, Shin s'avança vers lui, et demanda si c'était bien ce à quoi il pensait. Golmine le regarda, puis éclata de rire.

HAHAHA ! Non, non, ca c'est pour plus tard mon p'tit Shin ! J'essaye juste de savoir ce que la princesse Hisui a demandé à Makarov. Parce que prévenir que lui, ca veut dire que c'est sans doute d'une importance capitale. *il tape du poing sur la table* Mais non, la je vais pas me laisser faire piquer la vedette. Non ! Ca a trop duré cette époque la. Makarov, tu vas pas t'en tirer comme ca !

Shin commença à s'écarter de son maître, retournant à ses occupations. Il y aurait surement quelqu'un à battre au bar qui lui paierait un coup à boire. Quand il partait dans ses délires comme ca, mieux valait aller autre part, sous peine de devoir entendre pendant des heures les vieilles querelles des deux maîtres dans leur jeunesse.

Shin ! Viens voir s'il te plait.

Et merde. Voila que le vieux a fini de monologuer. Il va donc faire la conclusion de ce qu'il a penser dans sa tête. Il est bien le maître, assez cool et tout, un vrai homme quoi. Retour auprès du maître, histoire d'avoir le fin mot de l'histoire. Faut bien ça pour avoir un monde non ?

Tu vas aller à Crocus, et voir ce que Fairy Tail trame. Bien sur, tu vas là bas en visite hein. Manquerait plus que tu te fasses chopper. -jette un coup d'oeil dans le bâtiment- J'aurais bien demandé à Bacchus d'y aller, mais il est introuvable. Et t'es le seul qui soit à peu près intelligent. Donc vas-y, je te fais confiance.

Sympa Golmine quand il veut. Une belle preuve de confiance ca. Ou bien de la pitié ? Quoiqu'il en soit, Shin accepta d'y aller. Un peu envie de changer d'air, et ca tombait très bien. Il se rendit chez lui prendre ses affaires et retourna voir le maitre pour avoir des informations supplémentaires sur la mission donnée. Et comme c'était une mission donnée à l'arrache, cela devint une rang B. Du moins en apparence. Direction le train pour y être plus vite. Et rattraper un peu de sommeil perdu dans les soirées à picoler et à se bastonner.

Arrivé en fin de journée avec un peu de retard et de discussions assez musclés avec le personnel de la gare, Shin en avait plein le dos. Fallait vraiment que cette mission soit dynamique, et pas une simple mission d'observation. Avançant dans les rues à la recherche d'un groupe de membres de la guilde des Fées. S'ils étaient plusieurs, ca faciliterait la mission, mais si il y en avait qu'un, ca serait plus compliqué de le trouver dans toute la capitale. Et, comme par enchantement, la pluie écouta ses prières, vidant les rues par une bonne douche froide. Comme ca, tout les gens seraient regroupé donc moins d'espace à fouiller.

Si j'avais su qu'il se mettrait à pleuvoir, j'aurais pris un manteau.

Se couvrant tant bien que mal la tête avec son sac, il s'avança en courant vers l'abri le plus proche. La nuit commençait à tomber, et les rues se faisaient de plus en plus sombres. Difficulté accrue pour les recherches. Autant se reposer du voyage et reprendre le lendemain. Une chambre d'hôtel serait la bienvenue. Continuant sa marche solitaire, d'un regard désespéré Shin cherchait une enseigne dans la nuit. A la croisée d'un chemin, il tomba sur un spectacle étonnant. Une femme se battant seule contre une bandes de voyous. Et les voyous en question étaient des mages.

Pas très fair-play de s'en prendre à une fille alors que vous êtes en surnombre.

Un des mages s’avança vers le garçon de Quatro, le jugea de haut en bas, puis finit par retourner voir son groupe, en disant bien à Shin de s'en aller.

J'sais pas qui t'es, mais tu devrais vite décamper de la, gamin.

... Gamin ?

Ce genre de mots, il l'entendait souvent à la taverne entre deux bastons, donc ca passait vu que c'était sous l'émotion et y avait toujours de l'ambiance. Là , le contexte était différent. Attrapant par l"épaule le bonhomme qui lui avait tourné le dos, il le ramena vers lui en serrant un peu plus fort son étreinte.

J'te connais pas, mais je sais déjà que j'veux pas en savoir plus sur ta tronche.

Pour accompagner ses dires, rien ne vaut un avertissement. C'est avec un grand sourire et un entrain de folie que Shin envoya son poing en plein visage de son interlocuteur. Titubant, il fit quelques pas en arrière, avant de s'écrouler contre un mur. Prise de contact établi. Sentant que les ennuis allaient commencer, Shin doubla sa taille, pour essayer de les dissuader. Les têtes se tournèrent vers un mage reculé qui s’avança. Les autres se mirent autour de Shin et lui, formant un cercle et délimitant les possibilités de fuite du garçon, balançant par terre la jeune fille. Ca tombe bien, il laissa échapper un sourire, montrant son envie d'en découdre.

Va pour le combat, mais sans aide extérieure. Un bon vieux combat à l'ancienne. Ca te va ?

Avec le sourire qu'afficha le gars en face de Shin, ce dernier en conclut que les règles étaient acceptées. Après quelques échanges en bonne et du forme, le mage de Quatro décida qu'il fallait augmenter le niveau. Stoppant le poing de son adversaire avec sa main droite, il choisit d'augmenter "légèrement" son poing et visa le ventre. Suite a l'augmentation de taille de son membre, le corps entier était devenu la cible. Au dernier moment, le bras de Shin retrouva sa taille normale, ce qui laissa le mage pendant une fraction de secondes surpris. Mais en rien cela ne l'empêcha de poursuivre son geste, mettant au tapis son adversaire.

Des volontaires ? dit il en se tournant vers le groupe de gens qui s'étaient rassemblé autour de leur compatriote au sol.
On se reverra, sois en sur ! Toi et ta copine, on vous retient !

Et ils partirent, laissant seuls Shin et la jeune femme au milieu de la route. Se dirigeant vers elle, il tendit sa main pour l'inviter à se relever et lui tendit sa cape qu'il avait pris soin de ramasser juste avant.

Je crois que c'est à toi.

Il mit quelques instants avant de comprendre qui était la personne devant lui. C'était la barmaid de Fairy Tail, rien que ca. Qu'est ce qu'elle venait faire la ? Etait ce elle que Shin devait suivre ?

Qu'est ce qu'une aussi jolie fille comme toi fabrique dans une rue la nuit ? C'est dangereux tu sais.


Dernière édition par Shin Kotsuki le Sam 13 Sep - 13:57, édité 3 fois (Raison : 80 lignes)
Revenir en haut Aller en bas
Mirajane Strauss

avatar

Féminin
Messages : 7
Date de naissance : 24/06/1914
Age : 104

Informations
Niveau: 5
Joyaux:
150/5000  (150/5000)
Magie:

MessageSujet: Re: Rencontre fortuite en pleine capitale | PV. Shin Kotsuki   Sam 11 Oct - 13:19

« Pas très fair-play de s'en prendre à une fille alors que vous êtes en surnombre. »

Ce furent là les mots prononcés par une personne qui venait apparemment tout juste d'assister à la scène. La Strauss avait cessé de se débattre tandis que la lame s'était éloignée de sa gorge, son propriétaire vraisemblablement agacé par la présence de ce trouble-fait, sommant à ce « gamin » de s'en aller. Étant dos à la scène, Mirajane ne pouvait pas voir son apparence, et ne pouvait pas savoir non plus si c'était un mage. Mais il devait manifestement en être un pour avoir le culot de se montrer comme il venait de le faire, ou alors peut-être était-il un simple inconscient. Il allait certainement s'en aller dans ce cas, prétendant n'avoir rien vu. La blanche soupira. Alors elle allait vraiment finir égorgée, juste... Comme ça ? Toutefois, le « gamin » ne sembla pas apprécier qu'on le surnomme ainsi, et très vite, il sembla à Mirajane qu'il venait d'obliger le mage noir à se tourner vers lui.

« J'te connais pas, mais je sais déjà que j'veux pas en savoir plus sur ta tronche. »

Un sourire singulier étira les lèvres de la blanche. À cet instant elle aurait bien aimé qu'on la lâche pour qu'elle puisse voir le visage de celui qui était venu à son secours, ce qui ne tarda absolument pas à arriver car les autres sbires se jetèrent sur celui qui avait mis à terre leur chef, lâchant de ce fait la mage de rang S. Elle tomba les fesses à terre, et put admirer dans toute sa splendeur la façon dont ils furent mis hors d'état de nuire. Elle put ainsi constater que son sauveur avait la faculté d'augmenter la taille de sa main droite, et probablement d'autres membres de son corps, ce qui n'était pas vraiment banal à voir. Un des leur fut ensuite terrassé, les autres ne demandèrent pas leur reste, prenant la fuite, proférant au passage quelque menace à l'encontre de la blanche et du jeune homme. Ce dernier s'approcha alors d'elle, lui tendant une main qu'elle ne refusa pas, puis d'une autre, il lui rendit sa cape. Mirajane put pleinement voir celui qui avait défait ceux qui s'en étaient pris à elle. Il était déjà bien plus grand qu'elle, avait les cheveux argentés mais sombres et une curieuse façon de porter le kimono dont il était affublé. Il avait l'air assez bizarre.

Malgré qu'elle venait de remettre sa cape, la demoiselle était toujours frigorifiée, et elle devait se dépêcher de trouver un hôtel sous peine de ne pas pouvoir être en mesure d'assurer la fin de sa mission. Mais elle était plutôt contente qu'il soit venu, peu importe qui il était. Il n'était toutefois peut-être pas de son côté, et malgré qu'il lui ait sauvé la vie et qu'elle lui en était reconnaissante, elle ne devait pas laisser d'obstacles à l'accomplissement de la mission dont Makarov l'avait chargé. Elle lui fit un petit sourire en guise de remerciement, comme à son habitude, tandis qu'elle remettait sa capuche désormais trempée sur sa tête. Qu'est-ce que ça pouvait bien changer maintenant ?

« Qu'est-ce qu'une aussi jolie fille comme toi fabrique dans une rue la nuit ? C'est dangereux tu sais. »

L'avait-il reconnue ? C'était fort probable, mais elle préférait ne pas s'avancer et encore moins lui dire exactement la raison de sa venue ici, sait-on jamais.

« J'avais quelque chose d'assez important à faire. Mais finalement, avec cette pluie, je me suis dit qu'il valait mieux chercher un hôtel, dit-elle avec un sourire. Jusqu'à ce que je tombe sur eux. Ils ont bloqué ma magie et je n'ai rien pu faire... C'était assez frustrant. » ajouta-t-elle ensuite, légèrement pensive.

Elle leva les yeux au ciel, la pluie tombant toujours sur ce visage. Quand est-ce qu'elle s'arrêterait ? Elle avait déjà assez perdu de temps comme ça. Dès demain, elle devrait expressément donner la missive à la princesse. La blanche se tourna de nouveau vers son interlocuteur.

« Merci d'être venu à mon secours, en tout cas. J'imagine que tu avais quelque chose d'important à faire, toi aussi ? » lui demanda-t-elle avec un petit sourire malicieux et les yeux emplis de curiosités.

| 43 lignes. |

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre fortuite en pleine capitale | PV. Shin Kotsuki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre fortuite en pleine capitale | PV. Shin Kotsuki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soir de pleine lune
» Compte de Kairo Shin
» Entrée et tableau de la capitale
» Shin Alkar
» Nou mande la peine capitale pou mouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Royaume de Fiore :: Crocus-
Sauter vers: