Fairy Tail RPG

Forum RPG de Fairy Tail
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Fairy Tail  

Partagez | 
 

 Un trio très instable

Aller en bas 
AuteurMessage
Célann Reiser

avatar

Masculin
Messages : 4
Emploi/loisirs Ecriture/Dessin

Informations
Niveau: 4
Joyaux:
0/2000  (0/2000)
Magie: Pression

MessageSujet: Un trio très instable   Dim 15 Juin - 21:30

Ce village était agaçant au possible. Peu importe la direction dans laquelle on regardait, il n'y avait qu'agitation, bruit et désordre. A gauche, de vieilles marchandes venues des champs alentours hurlaient à qui voulait bien l'entendre les qualités de leurs produits. A droite, des hommes se disputaient le dernier sac de pommes de terre de la journée.
C'est dans ces moments là que Célann regrettait sa convalescence: pas besoin de se mêler à cette foule de rustres, pas la peine de se traîner jusqu'à l'autre bout du pays pour remplir une mission. En plus de ça, la vieille l'avait obligé à accompagner Ermis pour une mission d'élimination. Par contre, aucune précision sur ce qu'il y avait à éliminer.
La seule chose qu'ils savaient, c'est qu'un certain nombre de villageois avaient disparu au cours des dernières semaines, et les rares témoins n'avaient donné aucune information concluante. Et pour "faciliter" la tâche, les rumeurs allaient bon train dans toute la bourgade. Entre les démons, les bandits, les guildes noires et autres théories fumeuses, difficile de suivre une piste crédible.

Célann était parti seul de son côté, afin d'inspecter les alentours. Il avait fouillé trois des scènes de crime et n'avait rien découvert. Aucune trace de lutte, aucun dommage sur la rue, rien d'anormal. Pourtant, on avait vu des gens disparaître à ces endroits précis. Mais comment et pourquoi, personne ne le savait. Néanmoins, Célann se doutait qu'il y avait un lien avec Cygnus Cantico. Ces disparitions avaient commencé peu après l'expansion de la guilde noire, et à seulement quelques kilomètres de là où Célann avait été battu par ses membres.

En tout cas, malgré ses recherches, il n'avait encore rien trouvé d'intéressant. Il rejoignit donc le lieu de rendez vous fixé par Ermis.


Dernière édition par Ermis Kriophoros le Mer 16 Juil - 15:17, édité 1 fois (Raison : 15 lignes)
Revenir en haut Aller en bas
Ermis Kriophoros
Admin
avatar

Masculin
Messages : 50
Localisation Lamia Scale
Emploi/loisirs Ne rien faire/ Regarder des filles
Humeur Ecclésiastique

Informations
Niveau: 5
Joyaux:
0/5000  (0/5000)
Magie: Metamorphose/arme magique

MessageSujet: Re: Un trio très instable   Dim 22 Juin - 19:14

Treize heures , sept heures trente, midi. Trois horaires importants dans la journée d’Ermis. La première était l’heure à laquelle il avait rendez-vous avec Célann pour sa mission, la deuxième, l’heure à laquelle il devait se lever, quant à la troisième, c’était l’heure à laquelle il s’était réellement levé.  Ermis mit quelques temps à réaliser -tout épuisé qu’il était encore de la nuit précédente-, qu’il devrait peut-être se dépêcher s’il voulait arriver à temps, et qu’il devrait aussi tirer un trait sur tous les bagages qu’il avait soigneusement empaquetés la veille, puisque s’il se sentait capable d’arriver à temps à destination grâce à sa magie, il ne pourrait rien emmener de plus que le strict nécessaire. Il s’habilla donc avec la grâce d’un pachyderme,  puis, sitôt devenu papillon, il s’envola sans prendre la peine de dire au revoir à qui que ce soit, et surtout pas à la jeune femme qui dormait encore dans son lit et dont il ne connaissait même pas le nom.

Peut-être s’était-il surestimé, ou peut-être ne pouvait-il pas atteindre le maximum de ses capacités, en tout cas, il était quatorze heures passé lorsqu’Ermis arriva enfin à Shirotsume. Il repéra Célann, assit sur le bord de la route, à même le sol, et plongé dans un cahier, un stylo à la main. Wil’ n’avait jamais compris comment son collègue pouvait s’amuser tout en restant aussi immobile, dessiner, écrire, lire rien de tout ça ne dérangeait Ermis, à condition que ces occupations ne dure pas plus d’une heure. Au-delà, ses jambes s’agitaient, et il n’arrivait plus à se concentrer.
Ermis vint donc se poser sur le stylo de Célann. Ce dernier sans montrer le moindre signe de surprise ou d’impatience, se contenta de lui dire de son air las habituel « ça y’est, on peut y aller ? » à ces mots, il souffla sur le papillon de nuit toujours posé sur son stylo, rangea ses affaires dans son sac, se leva et partit en direction de l’ouest. Wil’, qui ne s’était pas vu gratifié ne serait-ce que d’un regard de toute la scène le rejoignit avec hâte, puis redevenant humain une fois à ses côtés, l’interpella : « Désolé d’être arrivé en retard, j’ai eu du mal à me lever ! M’fin on va où là ?
-Par là-bas.
-Pourquoi par là-bas ?
-Faut bien commencer la recherche quelque part. »

C’est dans cette chaleureuse ambiance que les deux compagnons commencèrent leurs recherches.
Au bout de quelques heures,  une femme d’une trentaine d’années à l’allure de celle qui pense être supérieure aux autres les guida vers l’hôtel de ville. Ils y entrèrent mais l’orang-outan qui tenait lieu de secrétaire ne leur apprit rien d’utile. Mais alors qu’ils ressortaient de la mairie, découragés de cette infructueuse journée, ils virent à quelques mètres d’eux un enfant d’une dizaine d’année qui tenait tête à sa mère « Je les ai vu maman, je t’assure ! Je suis sûr que c’était eux, je les ai même pris en photo ! ». Interloqués, les deux mages se dirigèrent vers l’enfant et, après s’être brièvement présenté à la mère, se mirent à poser des questions à l’enfant.
Sébastien –car tel était son nom- disait avoir vu des hommes à l’apparence bizarre à la frontière Nord de la ville. Ces derniers parlaient de « plans » et de « campement dans la montagne ».
Bien qu’Ermis prit les paroles de Sébastien pour argent comptant, Célann ne fut pas convaincu et doutait de la véracité des dires de l’enfant. Mais lorsque celui-ci sortit son appareil photo, même Célann fut obligé de croire ce qu’il venait d’entendre. En effet, sur le bras dénudé d’un des hommes photographié se distinguait clairement un tatouage de guilde blanc représentant le cygne de la guilde tant redoutée.

Bien que la soirée approchât, les deux mages ne voulurent pas attendre plus longtemps avant de réduire à néant ses fameux enlèvements. Ils partirent donc en direction des montagnes au nord.
Alors qu’ils quittaient l’agglomération, que la nuit tombait doucement, et que la nature semblait reprendre ses droits sur les paysages qui les entouraient, ils virent à leur droite, enfoncé dans la forêt qui longeait les montagnes, ce qui semblait être un feu de camp. D’un accord tacite, ils s’en approchèrent prudemment,  et quand ils furent assez proche du campement pour pouvoir observer ce qui s’y tramait, Ils virent un homme seul, en train de faire cuire un maigre repas. Ermis et Célann se concertèrent en silence afin de décider de la marche à suivre, mais c’est ce moment que choisit l’étranger pour se retourner brusquement dans leur direction.

_________________
Pouvoirs d'Ermis:
 


Dernière édition par Ermis Kriophoros le Mer 16 Juil - 15:18, édité 1 fois (Raison : 41lignes)
Revenir en haut Aller en bas
Shin Kotsuki
Admin
avatar

Masculin
Messages : 61

Informations
Niveau: 5
Joyaux:
100/5000  (100/5000)
Magie: Gigantisme

MessageSujet: Re: Un trio très instable   Mer 25 Juin - 18:26

Bon ba voila. C'est fini. Toutes ces heures de boulots intensifs pour rien. Fichu test. Shin pesta et frappa le mur devant lui. Pourquoi Bacchus avait été le seul à avoir réussi ce foutu examen ? Ok il avait été la avant Shin, mais c'est pas une raison ! Surement à cause des récents événements que les examens sont plus difficiles, parce qu'il faut se préparer a toute les éventualités, mais dans ce cas, pourquoi les mages de rang S ne repasseraient ils pas l'exam aussi ? Ils peuvent être rouillé, qui sait.
Shin décida de sortir du bâtiment de la guilde, et se dirigea vers la taverne la plus proche. Il lui fallait de l'action pour tout extérioriser, et seule la Taverne pouvait lui donner ce qu'il voulait.

A peine arrivé devant l'entrée qu'un brouhaha énorme se fait entendre. Ah, et bien ils n'avaient pas oublié les bonnes manières les clients ! Ce qui fit sourire le jeune homme. Il allait pouvoir se défouler, et ca c'était bien. Il se rendait tout le temps à cette taverne parce qu'elle avait quelque chose que les autres tavernes n'avaient pas. Une règle d'or qui rameutait tout les soûlards de Fiore qui n'avaient pas de quoi payer dans ce lieu. Pour faire simple, c'était "Baston = Consommation". Avec une telle règle, comment pouvait elle tenir encore debout ? Tout simplement parce que Quatro Cerberus s'occupait de la sécurité, et que personne n'avait assez de cran pour clamer son autorité.
Suite à quelques incidents, Quatro Cerberus eut la réputation d'être ce qu'elle n'est pas vraiment, à savoir une guilde de soûlard ne pensant qu'a se battre et à brailler comme des porcs à l’abattoir. Le jeune garçon se demandait même parfois pourquoi il avait décidé d'entrer dans cette guilde, mais en y regardant de plus près, c'était la guilde qui lui correspondait le mieux. Manquait plus que des filles dans cette guilde à l'effectif uniquement masculin, mais qui voudrait vivre avec eux tout les jours ? Il y avait bien Kana Alperona qui venait de temps en temps à la taverne, mais c'était tout. Le maître avait laissé planer l'espoir d'avoir une gonzesse dans la guilde, et tout le monde avait montré un peu trop d'entrain à cette nouvelle. Pas de nouvelles depuis.

La porte ouverte, et déja une bouteille en pleine tronche. Et ben ça promet ! Allez, go se faire un peu remarquer. Une table, une chope a la main et voila, on se retrouve posé, a regarder les gens. et le tableau des missions. Parce que oui, mais pour payer les réparations, il faut des joyaux. Le garçon décida d'user de sa magie afin de se faire une place pour accéder au tableau, donnant quelques coups à l'aveuglette. Tiens, une nouvelle mission. Allez, on se motive et on la prend. Et pour évacuer tout l'alcool consommé, quoi de mieux que de s'y rendre en marchant.

Shirotsume n'était qu'a quelques heures de marches, quitte a lui prendre toute la nuit, autant y aller gaiement. Au bout des premiers kilomètres parcourus, le jeune mage se rendit compte qu'il n'avait rien pris à manger. Fallait attendre un peu de trouver un truc à grailler. Un lapin ou un quelconque animal ferait l'affaire. Tiens salut Bambi. Désolé, mais j'crève la dalle.
Un petit feu fait à l'arrache, sa veste en couverture, voila qui devrait faire un bon petit nid douillet. Une bouchée pour tester la cuisson, ca devrait être bon. Un bruissement de feuilles se fit entendre, montrant que le mage de Quatro n'était pas seul. Un supplément pour son repas sans doute. Allez, on se lève et on va voir.
Et ben non, c'est juste deux clampins. Shin laissa échapper un soupir et leur adressa la parole.

Euh... Un problème ?

Il décida quand même de les inviter à venir s'assoir près du feu. C'était l'occasion de savoir pourquoi ils étaient la. Aucun n'avait bougé quand il se retourna, ce qui commençait à l'agacer.

Bon, vous venez ou bien j'vous traine la bas comme des bébés ?


Dernière édition par Ermis Kriophoros le Mer 16 Juil - 15:18, édité 1 fois (Raison : 35lignes)
Revenir en haut Aller en bas
Célann Reiser

avatar

Masculin
Messages : 4
Emploi/loisirs Ecriture/Dessin

Informations
Niveau: 4
Joyaux:
0/2000  (0/2000)
Magie: Pression

MessageSujet: Re: Un trio très instable   Sam 5 Juil - 17:37

Ce n'était plus la peine de se cacher. Bien qu'ils aient tout fait pour être discret, ils avaient été découverts très rapidement. L'inconnu en face d'eux avait même découvert qu'ils étaient deux, alors qu'ils s'étaient délibérément séparés. Célann et Ermis comprirent immédiatement qu'ils n'avaient pas affaire à n'importe qui. Ils se montrèrent à visage découvert devant le jeune homme.

Son apparence peu soignée concordait parfaitement avec l'état de son campement. Ses effets personnels étaient étalés à même le sol, et il n'avait pas pris la peine d'entourer son feu de pierres. Pourtant, il s'était arrêté en plein milieu de la forêt. Pas très consciencieux. Le reste du bivouac laissait tout autant à désirer. Les piquets de sa tente étaient grossièrement plantés dans le sol, et la toile, quant à elle, était maladroitement fixée. Négligeant les restes de nourriture éparpillés ça et là, Célann et Ermis s'avancèrent jusqu'au feu de camp.
A la lueur des flammes, ils purent observer plus attentivement le dénommé Shin. En plus d'être désordonné, il laissait même son nom sur certaines de ses affaires, mais cela parut logique pour le mage de Lamia Scale. Il devait souvent oublié des choses lorsqu'il s'arrêtait dans une taverne, peut être espérait-il qu'on les lui rende si ça arrivait.

Après un dernier coup d'oeil alentour, Célann comprit autre chose, mais cette fois-ci, autrement plus importante: ils avaient affaire à un autre mage. Et d'après le tatouage qu'il avait entraperçu, il venait de Quatro Cerberus. Cela expliquait beaucoup de chose: d'abord, comment il les avait repéré. Ensuite, le désordre du camp: un mage n'avait pas grand chose à craindre des bandits qui erraient dans les forêts, il n'avait donc pas besoin d'être très vigilant (même si d'après Célann, cela tenait beaucoup à de la fainéantise).
Mais surtout, Célann comprit qu'il n'avait pas affaire à un ennemi. Il se détendit donc aussitôt et prit la parole:
-Excusez nous, nous ne voulions pas vous déranger. Je me présente, je suis Célann.
Ermis fit de même.
-Nous sommes tous deux membres de Lamia Scale, et nous étions en mission. Comme vous le savez, de nombreuses disparitions ont eu lieu dans le village voisin et nous enquêtions. C'est pourquoi nous avons cherché à nous approcher de ce feu de camp. Nous avions l'espoir d'y trouver un indice sur les coupables.
Mais j'en conclues que si vous êtes ici, peut être poursuivez vous le même but?  


Le mage de Quatro Cerberus n'eut pas le temps de répondre. Tous trois avaient entendu du bruit alentour, et d'un accord tacite, ils se dirigèrent ensemble dans la direction du son. Arrivés sur les lieux, ils purent voir sur le sol des branches et des brindilles écrasées par terre, derrière un arbre très large. Quelqu'un les observait bel et bien, et fuyait en ce moment même. Alors qu'ils pensaient avoir perdu sa trace, Shin vit une silhouette dans les branches, à environ 30 mètres de là. Après 5 minutes de course, ils réussirent par refermer la distance; ils étaient à moins de 10 mètres de l'intrus, et de là, ils purent voir le tatouage en forme de cygne sur la nuque de l'individu. Soudain, l'ennemi se retourna vers leurs directions, et un sourire narquois se lisait sur son visage. D'abord outré par cette attitude vantarde, Célann décida de jeter un coup d'oeil aux alentours. Ils étaient désormais au plus profond de la forêt: on ne voyait même plus le ciel, caché par la cime des arbres. Il finit par réaliser la situation dans laquelle ils étaient, mais il était trop tard pour reculer: l'homme avait fait exprès de se faire repérer. Ainsi, certain d'être pourchassé par les mages légaux, il pouvait les attirer vers cet endroit. C'est là que ses compagnons firent leur apparition.


Dernière édition par Ermis Kriophoros le Mer 16 Juil - 15:19, édité 1 fois (Raison : 33 lignes)
Revenir en haut Aller en bas
Ermis Kriophoros
Admin
avatar

Masculin
Messages : 50
Localisation Lamia Scale
Emploi/loisirs Ne rien faire/ Regarder des filles
Humeur Ecclésiastique

Informations
Niveau: 5
Joyaux:
0/5000  (0/5000)
Magie: Metamorphose/arme magique

MessageSujet: Re: Un trio très instable   Jeu 17 Juil - 11:15

En comptant celui qu’ils avaient suivi, Ils étaient entourés par 6mages en tout, et bien qu’il ne connut ni la puissance de ses adversaires, ni celle de leur nouvel allié, il ne put s’empêcher de se dire « deux chacun ? Facile »

Alors que la tension montait, en attente du combat imminent, Ermis prit le temps d’observer les deux mages qui lui faisaient face.

Le premier était grand et fin, sa démarche était trainante, ses bras pendaient mollement le long de son dos vouté. Des cheveux bruns tombants jusqu’aux épaules, son visage n’aspirait pas à la sympathie, Surement à cause de ses yeux à demi clos, et de l’impression qu’il donnait de n’être ici que par obligation. Ses vêtements quant à eux étaient serrés mais plutôt simple, un chemise à manche longues et un jean. Son tatouage n’était pas visible.

L’autre homme ne lui ressemblait en rien.  De 30 cm moins grand que son partenaire,  il faisait pourtant 3 ou 4 fois sa corpulence, Un  pull noir à capuche blanche, des cheveux noirs, courts, dressés en pique, de gros yeux marrons, un sourire qui lui montait jusqu’aux oreilles, et son tatouage de guilde planté en plein milieu de son visage, sur son œil gauche plus précisément.

L’aspect de ces deux hommes cote à cote amusa Ermis, qui ne put réprimer un rictus.  Le petit gros dut s’en apercevoir, car son sourire s’évanouit aussitôt. L’homme s’agenouilla et posa ses mains au sol, ce dernier se mit à trembler, puis des bambous sortirent du sol en ligne droite devant lui, en direction d’Ermis. Ce dernier eu tout juste le temps de les éviter, mais déjà le deuxième homme s’apprétait à lancer son sort, une boule blanche se créait entre ses mains, puis petit à petit, cette boule se noircit, cependant Ermis n’eut pas le loisir de continuer à observer cette curieuse magie, puisque déjà l’homme aux bambous contrattaquait.

Cette fois-ci, Ermis se servit de sa magie pour esquiver les bambous. Il se transforma donc en papillon de nuit. Grand bien lui en fit puisque c’est au même moment qu’un éclair sortit de la boule d’énergie du grand mage en direction de l’endroit où se trouvait sa tête une demi-seconde à peine, l’éclair ayant loupé sa cible, il s’écrasa contre un bambou situé derrière Ermis. A la sortie de l’éclair, la boule d’énergie était cependant redevenue blanche, et l’homme s’occupait déjà à la refaire noircir.

La stratégie à adopter était donc simple, il fallait qu’Ermis s’occupe de l’homme au bambou avant que l’autre n’ai fini de préparer ce qui, à la réflexion, devait être un nuage.
Ermis fonça donc en direction du petit gros, et se mit à tourbillonner autour de sa tête, un ennemi désorienté est un ennemi fini, se disait Ermis, Mais à peine avait-il fait 20 et quelques tours de tête qu’un autre éclair surgit, éclair qu’il n’esquiva que grâce au manque de précision de son adversaire,  « les éclairs se rechargent donc de plus en plus vite, il va falloir changer de stratégie ».

Wil’ arrêta donc de tourner et se posa sur l’œil du gros mage, ce dernier cria de douleur et se mit à gesticuler dans tous les sens pour enlever cette bestiole de son œil. Le mage de Lamia scale se posa alors sur le sol, à 1mètre devant son adversaire. Ce dernier commença donc à invoquer sa magie de bambou et alors que les premiers apparaissaient sous ses pieds, il partit dans la direction inverse à celle de son adversaire. Les bambous le suivant, il alla se faufiler entre les jambes du mage au nuage, son camarade n’ayant pas flairé la supercherie, il n’eut pas le temps d’arrêter sa magie et un bambou vint se planter dans les parties sensible du grand mage. Ce dernier tomba à terre, inerte, la bouche grande ouverte comme s’il voulait crier sans y arriver.

Une fois débarrassé de l’homme aux éclairs,  battre le petit gros fut un jeu d’enfant pour Ermis. Aussi il décida que la force brute serait plus efficace que la stratégie pour finir ce combat. Il fonça donc en direction de son ennemi puis juste avant de l’atteindre, il se métamorphosa en fourmi. Le poids du colosse fit perdre l’équilibre au mage ennemi, ce dernier tombant de tout son poids sur le sol, Ermis toujours assis sur lui. Alors qu’il essayait de se relever, la fourmi lui asséna un coup sur la tête qui lui brisa l’arcade et lui fit perdre conscience.

Ermis se releva, souleva le petit gros d’une patte, s’approcha de l’homme aux éclairs, et abattit le premier de ses deux hommes sur le deuxième. Dans un craquement sinistre d’os brisés, les deux mages restèrent inertes sur le sol. La fourmi redevint alors humain, et alors qu’il se retournait pour voir ce qu’était devenu ses camarades, il vit que ces derniers finissaient eux aussi leur combat.

_________________
Pouvoirs d'Ermis:
 


Dernière édition par Ermis Kriophoros le Jeu 17 Juil - 11:16, édité 1 fois (Raison : 40 lignes)
Revenir en haut Aller en bas
Shin Kotsuki
Admin
avatar

Masculin
Messages : 61

Informations
Niveau: 5
Joyaux:
100/5000  (100/5000)
Magie: Gigantisme

MessageSujet: Re: Un trio très instable   Ven 22 Aoû - 16:30

Ils étaient suivis. Shin avait remarqué en entrant dans la forêt que quelque chose n'allait pas. Mais il avait préféré ne pas y prêter attention. Les deux personnes que le garçon avait invité à s'asseoir venaient tout deux de Lamia Scale, une autre guilde. Bien, au moins c'est une guilde légale donc pas de souci niveau administratif. Faut juste qu'ils ne viennent pas m'emmerder dans mes affaires. Shin prit le temps de finir son repas, parce que bon, il l'avait cherché son diner quoi ! Alors, on doit se battre contre des gens maintenant ? Bof, la flemme.

Donne moi ca, gamin !

Un des deux loubards prend le dernier bout de viande dans l'assiette de Shin et le bouffe d'une traite. Mauvaise idée mon gars. Le mage resta calme. M'en fait non. Il attrapa le bonhomme par l'épaule, le forçant à se retourner, et lui flanqua son poing dans la tronche. Poing qu'il avait augmenté la taille, le faisant ressembler à un poing de géant.

Pas touche à ma bouffe.

Puis, il décida de retourner au campement pour rassembler ses affaires. Il en avait trop vu pour ce soir. La mission n'indiquait en aucun cas qu'il fallait se battre, donc pas de baston. Ce qui n'empêcha pas un autre gars d'assomer Shin avec un gigantesque marteau de pierre. Un coup en plein sur la tête. La caboche en sang, le garçon tomba à terre. Le coup l'avait surpris, néanmoins, il restait conscient. Profitant du fait qu'il ne soit plus considéré comme une menace, le mage de Quatro Cerberus observa comment ses deux nouveaux compères s'en sortaient. L'un d'entre eux avait l'air de bien s'en sortir, avec sa magie particulièrement étrange : Une sorte de Take over insectoïdale. Il avait affaire à un mage utilisant des bambous et un autre qui lancait des éclairs. Malgré le surnombre, il avait l'air de gérer. Peut être qu'il n'était pas si faible que ca le bonhomme insecte.

Hey, il fait genre il dort lui !

Merde. Shin s'était fait griller. Comment ? Il n'avait pas bougé pourtant. C'est la qu'il découvrit un visage qui le regardait. Un visage, sur le sol. Le garçon écrasa son poing à l'endroit où le visage se tenait.

Raté, bonhomme

Le mage se sentit aggripé par derrière et se fit tirer vers le haut. Un homme le tenait, impossible de bouger. Ses membres s'enroulaient autour des membres de Shin. Hum ca allait être plus dur de s'y extirper. Le mage de pierre se présenta devant lui et commenca à le rouer de coups, recouvrant sa main de gant de pierre. Un coup, deux coup, trois coups. Les coups pleuvèrent sans s'arrêter pendant plusieurs minutes. A la fin, le mage qui tenait Shin releva sa tignasse, pour voir s'il vivait encore, puis lui asséna un dernier coup avant de le laisser s'écrouler à terre. Les deux mages tournèrent les talons, allant s'occuper du dernier mage. Shin s'accrocha au pied du mage élastique, ne tenant pas du tout à rester sur une défaite. Surtout devant les deux nouveaux qu'il avait rencontré auparavant.

Minute mon pote. Tu t'es amusé, maintenant c'est à moi.
Qu'est ce que... ?

Ni une ni deux, Shin ramena la jambe de l'autre vers lui, tellement vite qu'il tomba à terre. Puis il placa son katana en bois juste devant la tête du mage élastique, lui ordonnant de ne pas bouger. Pour s'assurer de cela, il conclut par un coup de pied dans la tête, avant de se reconcentrer sur le mage de pierre.

J'vais pas te lâcher, petit mec. tu vas cracher tes boyaux !

Pour illustrer ses propos, il revêtit ses gants de pierre et sourit.

Mmh ? Tu y tiens vraiment alors. Bon, bah ok.

Shin s'avanca vers son adversaire, et écrasa son énorme poing sur son adversaire, le laissant inanimé. Une fois ces deux fauteurs de troubles mis hors de combat, Shin s'essuya le front entaché de sang et alla se rendre compte de l'état de santé de ses deux nouveaux partenaires. Cela pouvait être intéréssant après tout.


Dernière édition par Shin Kotsuki le Ven 22 Aoû - 16:59, édité 2 fois (Raison : 43 lignes environ)
Revenir en haut Aller en bas
Célann Reiser

avatar

Masculin
Messages : 4
Emploi/loisirs Ecriture/Dessin

Informations
Niveau: 4
Joyaux:
0/2000  (0/2000)
Magie: Pression

MessageSujet: Re: Un trio très instable   Mar 30 Sep - 20:03

Un combat? Maintenant? Cette idée ne plaisait en aucun cas à Célann. Il avait voyagé et enquêté toute la journée. La seule chose qu'il voulait ce soir, c'était de lire un bon livre avant d'aller se reposer. Il poussa un soupir d'exaspération, et avant de jauger ses adversaires, leva sa main droite vers sa tête et emmêla une mèche de cheveux autour de son index. C'était un très vieux tic dont il n'avait jamais pu se débarrasser, et qu'on ne cessait de lui faire remarquer. Pour que ce ne soit plus souligné par personne, il avait plusieurs fois tenté d'oublier cette manie, mais...
Non, ce n'était pas le moment de penser à ça. Il avait maintenant deux adversaires en face de lui, et étant donné la répartition des ennemis, il ne pouvait compter sur ses camarades. Il jeta un coup d'oeil à droite puis à gauche. Il avait apparemment prévu d'attaquer des deux côtés pour lui rendre sa défense plus difficile à gérer. Un plan bien trop sophistiqué pour les deux énergumènes qu'il avait pour adversaire. Il les dévisagea bien vite, et constata qu'ils étaient tous deux bien laids. Le premier avait une cicatrice qui lui parcourait la moitié du visage, partout de son oeil jusqu'au haut de sa bouche, bouche à laquelle manquaient plusieurs dents. Célann vit également à sa ceinture un objet qui le surprit: à côté du fourreau de son sabre se trouvait une légère sacoche, contenant une bouteille d'alcool. Il détestait les saoulards, et se réjouit à l'idée de pouvoir corriger ce déchet. L'autre n'avait guère meilleure mine: tout vêtu de haillons, il sentait la sueur et la crasse, et on pouvait noter des endroits de sa peau plus sombre que d'autres. Il faudrait lui apprendre ce qu'est un bain. Sentant que le reste de leur apparence le répugnerait encore plus, il cessa là ses observations. Il bondit une bonne distance en arrière pour provoquer une attaque. L'assaut ne se fit pas attendre: à peine avait il bougé que ses adversaires l'avaient suivi. Une gerbe de flammes lui parvint par la gauche, et en se rattrapant à un arbre, parvint à l'esquiver. C'était le saoulard, et Célann comprit finalement l'usage de sa bouteille: c'était un mage de flamme qui utilisait de l'alcool pur, de manière à augmenter l'envergure de ses attaques. Pas courant, mais des mages qui utilisaient du feu, ça courait les rues. Il fallait plutôt se méfier de l'autre. Il tourna donc la tête, et vit qu'il utilisait une épée. Sans rire? Il avait sûrement affaire aux deux types de mages les plus courants de Fiore, et en vue de leur vitesse, pas les plus forts d'entre eux.
C'était gagné d'avance. Célann attaqua d'abord l'épéiste et lui décocha un coup de pied en plein visage. Voyant son adversaire tituber en tentant de s'éloigner, il se retourna vers le second, et vit avec surprise qu'il lançait une boule de feu sur son camarade. Ca n'avait aucun sens! L'épéiste bloqua avec son sabre, qui prit feu aussitôt. Ce qui ne semblait être qu'une trahison était en fait prévu depuis le début. Le sabre était imbibé d'un liquide inflammable. Les deux devaient être habitués à travailler en équipe. Se méfiant de leurs futurs stratagèmes, Célann se mit un peu plus sur la défensive. Il recula d'un pas, et à sa grande surprise, marcha dans dans de l'eau. Il n'y avait pourtant ni rivière à proximité, ni point d'eau, et il n'avait pas plu depuis des jours. Cette eau le surprit encore par son odeur, et c'est là qu'il compris: c'était de l'alcool! La zone était piégée depuis le début, et il avait été attiré jusque là! Ni une ni deux, il bondit vers la droite, juste avant que tout s'embrase. Pas le temps de souffler, le bretteur lui fonçait déjà dessus. Cette fois-ci, plus question d'observer à distance. Il augmenta brutalement la pression, ce qui fit trébucher son adversaire. Sans attendre une seconde, il lui écrasa la tête, de manière à lui faire perdre connaissance. Ils avaient beau être organisé, ils n'étaient pas très fort.
Entendant la course du saoulard derrière lui, il fit cette fois diminuer la pression. Voyant sa vitesse augmenter, Célann sauta dans le dos de son ennemi et lui asséna un bon coup derrière la nuque.

Ayant neutralisé ses deux assaillants, il se retourna vers ses coéquipiers, qui en avaient également terminé.
"Vous en avez laissé un de conscient, histoire qu'on l'interroge?"
Revenir en haut Aller en bas
Ermis Kriophoros
Admin
avatar

Masculin
Messages : 50
Localisation Lamia Scale
Emploi/loisirs Ne rien faire/ Regarder des filles
Humeur Ecclésiastique

Informations
Niveau: 5
Joyaux:
0/5000  (0/5000)
Magie: Metamorphose/arme magique

MessageSujet: Re: Un trio très instable   Jeu 2 Oct - 12:02

"Vous en avez laissé un de conscient, histoire qu'on l'interroge?"
C'aurait été une bonne idée, mais ni Ermis ni ses compagnons n'avaient eu la justesse d'esprit de le faire. Ils réunirent donc les six corps inanimés puis jaugèrent de celui qui était le moins abimé. Un des deux mages que Shin avait battu n'avait comme blessure grave qu'une arcade brisée, ils le secouèrent donc jusqu'à son réveil. Une fois réveillé, et après avoir empêché l'énergumène de se rebeller dans un premier temps, puis de fuir, le temps fut aux questions.
Le mage se refusa tout d'abord à divulguer la moindre information, mais après quelques coups de poing géant, et la vision d’une hache bien affutée, le hors-la-loi céda.

Ce groupe de mages faisaient donc bien partie de Cygnus Cantico, ils étaient bel et bien les auteurs des enlèvements, mais selon les dire du criminel, un autre groupe de mage accomplissait cette besogne, et aucun d’entre eux ne savaient ce que leurs supérieurs faisaient des personnes enlevées. Le mage noir leur montra ensuite la direction de leur campement, avant de se faire ré-assommer par Shin.

Avant de partir en direction du camp, les 3 camarades prirent grand soin d’attacher les 6mages à un arbre, en se servant des bras et des jambes du mage élastique comme d’une corde. De cette manière, le mage élastique ne pourrait pas détacher les cordes, et les autres mages ne pourraient pas couper leurs liens.
Les mages partirent donc vers l’Ouest, puisque le mage leur avait dit de suivre cette direction, mais après une heure de marche, les effets de la faim se firent sentir. Ils s’arrêtèrent alors brièvement pour casser la croûte. Ermis en profita pour regarder les alentours. Ils étaient au milieu d’une forêt très peu dense, en bordure de montagne, l’herbe était verte, le vent était frais, l’endroit était vraiment beau. Il était difficile de croire que de terribles agissements opéraient non loin de là. En regardant l’herbe de plus près, il se rendit compte que des traces de roues partaient dans la direction ou ils allaient. Ermis averti donc ses amis, et il se mirent à suivre les traces qui leur offraient un chemin précis vers le campement ennemi.

_________________
Pouvoirs d'Ermis:
 


Dernière édition par Ermis Kriophoros le Jeu 2 Oct - 12:03, édité 1 fois (Raison : 18 lignes... c'pas beaucoup mais bon^^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un trio très instable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un trio très instable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» trio scénarios
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Des animaux très curieux .
» Une blague très raffinée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Royaume de Fiore :: Shirotsume-
Sauter vers: